Le Pugilat de la Peur (Tournoi Dwarf Fortress, épisode 03, saison 2)

Le deuxième combat est plus équilibré que la dernière fois, et réunira quatre nouveaux. Le sang neuf est de la partie cette fois-ci ! Grâce à la magie du hasard, l’équipe noire porte Unib, lutteuse de son état et vêtue d’un simple pagne, avec Tridul Courtecuisse de l’équipe rouge, qui est bien embêté par son homologue féminin, davantage parce qu’elle est sans armes et sans armures, puisqu’il est lui équipé de la tête aux pieds, et porteur d’une magnifique hache.

 

 

Noir et Rouge affronteront une autre équipe composite, composée de la sémillante Karlik de l’équipe orange, vêtue de son pagne de combattante et équipée d’une pique, et de Gérard de l’équipe bleue, lui aussi équipée d’une hache et d’une moitié d’armure. Le destin a voulu que ce combat soit paritaire, et il est de bon ton ici de signifier qu’entre ces murs, les distinctions nains / naines n’ont pas cours, pour une simple et bonne raison : le sang est de la même couleur !

 


Du deux contre deux !

 

Une équipe bien mal en point

 

Noir se dirige à grandes enjambées vers Bleu et sa hache, laissant le soin à Rouge de s’occuper de la pique d’Orange. Les quatre combattants s’élancent ainsi et…c’est le DEBUT du combat ! Le premier sang est celui d’Unib. Notre amie de l’équipe Noire, qui s’amuse à être vêtue d’un pagne et à virevolter autour de son adversaire, voit que la réalité d’un combat se compose d’acier et de sang : le premier coup est de Gérard, et Unib est blessée au bras !

 

Rouge et Noir souffrent face à Orange et Bleu !

 

Le compagnon de souffrance d’Unib, notre ami Tridul, sait qu’il n’a pas d’autre chance que de vaincre l’Orange à poil et à pique, et se jette violemment contre elle, espérant la faire valdinguer, mais Karlik est plus rapide et enfonce sa pique dans la jambe de Tridul qui s’effondre, pendant qu’Unib rate tous ses coups et que la hache de Gérard est loin de la rater ! Une équipe en BIEN MAUVAISE POSTURE.

 

Retournement de situation

 

Les deux combattants râlent, et Orange enfonce sa pique dans le ventre de Rouge, mais celui-ci contre-attaque soudainement du sol où il est confortablement effondré, et enfonce sa hache dans le bras non protégé de Karlik. Gérard ne peut pas laisser son amie piquière en difficulté, et abandonne temporairement Noir pour aller l’aider et frapper Rouge à terre et par derrière s’il vous plaît, avant qu’Unib ne se jette à nouveau sur son adversaire pour l’occuper. Orange et Bleu jouent de la pique et de la hache sur Rouge et Noir, qui perdent de plus en plus de sang ! La foule est en DELIRE.

 

Une situation un brin confuse !

 

Karlik devient soudainement enragée après une petite éraflure, et c’est la bave aux lèvres qu’elle entend s’occuper définitivement de Rouge, mais celui-ci, d’un coup leste, la frappe au bras, et c’est dans un grand fracas que la longue pique s’ECRASE A TERRE. Les deux combattants nus et féminins de ce combat sont désormais sans armes, l’égalité mes amis, l’égalité ! Après de multiples coups au but, Karlik tombe à terre inconsciente, et Rouge rampe jusqu’à elle pour la DECAPITER. Mais quelle VIOLENCE ! Ne piquez jamais de roupillons sans armure dans une Arène chers (futurs) concurrents !

 

Orange hors-course, Rouge à plat-ventre sur le sol.

 

Le pugilat à deux

 

Mais avant que Rouge ne vienne aider Unib, celle-ci, qui combat depuis un certain temps en virevoltant, en esquivant, en prenant de terribles coups de hache et en frappant avec ses poings sans arriver à incapaciter sérieusement son adversaire lourdement équipé, finit par s’effondrer lourdement sur le sol. Elle s’est vidée de son sang, sous l’oeil médusé de Tridul. Gérard le regarde désormais d’un air drôle, constatant avec intérêt les blessures de Tridul et le fait qu’il rampe à terre. Mais Rouge n’en a cure, et s’approche de son adversaire, en s’agrippant aux dalles du sol. COURAGE *Encouragements du public*.

 


Le duel commence !

 

Dans un grand cri, Gérard surprend TOUT LE MONDE, en mordant à pleines dents le bras du Nain à terre ! Dans un cri de douleur, Tridul lâche sa hache, le voilà désarmé ! Dans un grand rire, Gérard peut laisser libre court à sa violence, et abat sa hache à de nombreuses reprises sur Rouge, jusqu’à en lui faire perdre un bras. Malgré tout, Rouge n’abandonne pas, essaye de riposter malgré sa fatigue et le sang qui coule de ses plaies, tandis que les coups de Bleu se font moins précis, et dérapent sur la lourde armure de Tridul.

 


Mais…que se passe t-il ?

 

Et…ça dure…encore…et encore…Gérard n’arrive toujours pas à tuer son opposant, même quand Rouge s’évanouit de douleur ! Le public…se met à douter…et à HUER ! Bleu se fatigue davantage et…INCROYABLE…IL TOMBE DE FATIGUE ! *Long silence*. Ils…ils se réveillent enfin, la lutte va…reprendre ? *Huées de plus en plus fortes* Mais…qu’est-ce que…Gérard…Gérard S’ENFUIT ! IL COURT IL COURT LE GÉRARD. Je n’ai… jamais vu ça encore dans cette vénérable Arène ! Un combattant armé d’une hache qui a peur d’un combattant sans armes rampant à terre ! DU JAMAIS VU.

 

Que fait Gérard ????

 

Il est vrai que la ténacité de Rouge est LÉGENDAIRE *Ovations du public*. Il continue de poursuivre du mieux qu’il peut son adversaire ! Les coups de hache face aux coups de poings, la peur face à la ténacité ! *De longues minutes s’écoulent* Le combat…est long… Ils s’évanouissent de douleur ou de fatigue, se réveillent, courent, se frappent et recommencent… Rouge en devient enragé et mord à de nombreuses reprises la chochotte bleue ! Et…ils s’évanouissent encore,  et…ET…ET ROUGE EST LE SEUL A SE RÉVEILLER VIVANT ! VICTOIRE DE L’ÉQUIPE QUE PERSONNE NE DONNAIT GAGNANT ! *Applaudissements nourris*. Victoire d’Unib (morte au combat) et de TRIDUL. NOIR ET ROUGE !

 

Un combat plein de surprises et de TÉNACITÉ.

Des surnoms

Pendant que ce terrible pugilat finit enfin, le comité d’attribution des surnoms s’est réveillé de son long sommeil et propose les surnoms suivants : pour le premier combat, Gudrum (violet) devient le Profiteur, et Reient (pourpre) l’Implacable. Pour ce combat, Unib (noir) devient la Légère, Karlik (orange) la Précise, Gérard (bleu)…le Couard (CA RIME) et…TRIDUL (rouge) LE TENACE ! En attendant, j’espère que les mécènes apprécieront la mort rapide des combattants A POIL. Rassurez-vous, il ne reste pour le dernier des premiers combats de chauffe qu’un seul concurrent équipé correctement, Von Medali. Tremblez concurrents.

 

Liste des épisodes de la Saison 2

Rédacteur pour Mundus Bellicus et la Gazette du Wargamer, j'écris sur l'actualité, l'actualité culturelle, la géopolitique et l'histoire militaire.

Laisser un commentaire