Le Désert des Balles Perdues (Arma 3 : Les Aventures du Fusilier Sparke, épisode 03)

 

Mon expérience traumatisante, tout du moins pour mon corps, a commencé il y a de cela deux semaines. Notre but était simple : attaquer des terroristes, et trouver leur chef, dans une région désertique où les montagnes de sable côtoient des raffineries de pétrole. Dans l’escouade bravo, je me retrouve sous le commandement du chef de groupe Adamska, accompagné de Xibaff, mon ancien instructeur, et de Patxie. Nous montons dans un camion et nous partons vers notre premier objectif.

 

 

Au hasard d’une embuscade dans les dunes, un véhicule ennemi est mis hors de combat, et nous continuons vers le village. Notre groupe de combat s’occupe d’appuyer les groupes de l’escouade alpha pendant leur assaut, mais après quelques instants d’un bras de fer à coup d’armes automatiques, je suis touché.

 

 

L’objectif est néanmoins atteint. Je me fais soigner à l’entrée du village à la fin de l’échange de balles, tandis que des membres de l’escouade alpha accusent des membres de l’escouade bravo de tirs amis. Ayant pris un paquet de balles, personne ne m’accuse, et ils font bien, puisque j’ai passé la majorité de l’assaut couché sur le sol à essayer de juguler mon hémorragie. Nous repartons alors en camion vers notre prochaine destination.

 

 

Après avoir été alpagué par un hélicoptère de reconnaissance à l’entrée de la base adverse, je prends des balles dans la dune, juste avant le complexe. Heureusement, le médecin de l’escouade me retape. Il commence à me connaître le bougre. Une vraie relation professionnelle s’installe. Nous attaquons donc une gigantesque base pétrolifère en conjonction avec l’escouade alpha. Nous rasons les murs, attaquons les maisons et abattons dans les règles ceux qui nous visent à coup d’armes à feu. Nous avons une mission tout de même.

 

 

En sautant d’une maison, nouvelle balle, nouvelle attaque, mais cette fois-ci mon chef de groupe est aussi touché. Nous rejoignons l’arrière et nous faisons soigner à nouveau. Le médecin de l’escouade ne dit rien, et panse avec amitié mes nouvelles blessures. Je suis un vrai entraînement pour lui tout seul, pensé-je fièrement. Nous nous dirigeons ensuite vers un ensemble de bidonvilles vraisemblablement habité.

 

 

Notre groupe se scinde en deux et fouille les maisons. Lorsque je tombe nez-à-nez avec plusieurs terroristes, je réussis à me défendre mais suis encore touché. Je suis sauvé in extremis par Adamska. Nous décidons de nous regrouper, et Xibaff est touché. Nous réussissons à le tirer de là, et cela m’évite de passer devant le médecin tout seul.

 

 

L’assaut final est donné dans une sublime architecture. Beaucoup de fumigènes, beaucoup de bazar, et je reste à la traîne en suivant l’escouade bravo. J’ai l’impression que nous avons réussi la mission. L’hélicoptère descend alors nous chercher au milieu de la base pour laisser la place aux forces locales, car nous ne sommes que des appoints militaires.

 

 

Mais la mission n’est pas terminée, m’apprend-t-on, ce qui fait pousser un cri au médecin de l’escouade qui me regarde fixement. Notre hélicoptère se pose à proximité de grottes, et nous progressons avec l’escouade alpha dans un joyeux bazar, franchissant une entrée taillée à même la pierre et nous répartissant les différentes caches d’armes. Sans me prendre une seule balle, je réussis à franchir cette épreuve.

 

 

Ma convalescence aura pris deux semaines, d’où le retard pris avec cet épisode. J’espère que vous ne m’en tiendrez pas rigueur. Voici un dernier cliché du lieu tout de même idyllique dans lequel a résonné le tir d’armes automatiques au milieu des grottes.

 

 

Liste des épisodes :
Episode 01 : Un Assaut Sot
Episode 02 : Boucherie dans la jungle
Episode 03 : Le Désert des Balles Perdues

Administrateur et rédacteur-en-chef omnipotent, j'écris sur l'actualité vidéoludique, l'actualité culturelle, la géopolitique et l'histoire militaire, parfois en partenariat avec Historia Games, Mundus Bellicus et la Gazette du Wargamer.

Laisser un commentaire