La fin de l’indépendance (Dominions 5 : Cruelle Aurore, épisode 7)

I. Tours 26 à 40

 

Vous le savez, malgré nos répliques magiques, nous sommes en grand danger d’être annihilé. Plus de place pour le récit, c’est le moment de la survie.

 

a) Défense de la péninsule

 


Mon dieu est de retour ! Oui il peut se transformer, tout de même !

 


Allez, on y croit, on va les avoir !

 


En avant Uruk, lancez les élémentaux !

 


Blade Wind… Je hais la magie de la terre.

 


Fuyez pas voyons !

 


Bon bah voilà, on arrive jusqu’aux mages et aux arbalétriers mais… Le reste de mon armée a fui.

 


La moitié de leurs troupes y a passé ! Mais la moitié des miennes aussi…

 


Je risque d’être bloqué dans ma péninsule.

 

b) Contre-attaque

 


Force de défense !

 


Ils arrivent…

 


Et je débloque enfin stellar cascades pour fatiguer ses mages et ses troupes !

 


Sacrée armée.

 


Il ne me reste plus grand chose…

 


En avant ! Feu et cascades stellaires !

 


Arrêtez de fuir…

 


Le même nombre de pertes de chaque côté malgré tout. Mais la supériorité de l’ennemi est écrasante.

 

c) De la défense (encore)

 


Allez, encore une bataille et je rends.

 


Go ?

 


Baston !

 


107 de fatigue pour ce petit gars. Il ne peut plus rien faire !

 


Mes armées commencent à avoir du punch. 60 troupes contre 204, et j’inflige plus de pertes que mon adversaire ! Dommage que ce soit trop tard… J’aurais dû prévoir mes magies plus tôt !

 


Voilà la situation depuis plusieurs tours… Pendant ce temps, Man et Ulm détruisent Vanheim, et se battent ensuite pour la suprématie.

 

II. Chronique d’Aurore, page 6

 

Déjà quatre années de guerre… Les nations d’Aurore se sont ainsi entretuées, et le sang a tellement coulé ces dernières années que les champs et les rivières en sont inondés. Ulm a pris un avantage écrasant sur Uruk, et bloque désormais définitivement l’accès au continent aux Babyloniens qui contemplent la fin du haut de leurs murailles, ainsi que l’Empire qui leur a été ravi… Même le Dieu d’Uruk semble s’être terré dans son temple, méditant. Mais Ulm a fort à faire au sud. Les nations de Man et de Mictlan se sont brièvement unies pour contrer l’influence de Vanheim, proche de la victoire à plusieurs reprises grâce à la ruse, mère nourricière de ses armées.

 

Néanmoins, le temps lui fait défaut, par deux fois, et Man et Ulm se sont chargés de faire payer les habitants de la brume au centuple pour s’être approchés de la divinité. Le jadis gigantesque empire de Vanheim s’est lui aussi estompé. Son peuple a cessé de croire en son propre dieu, Odin. Oui, après quatre ans de conflit, la nation de Vanheim n’est plus. Restent désormais Ulm, Vanheim et Mictlan dans leur course frénétique au trône, se partageant les restes. Un vainqueur va bientôt se dessiner, et les habitants d’Uruk se préparent au cataclysme qui les engloutira.

 

Liste des Episodes :

Administrateur et rédacteur-en-chef omnipotent, j'écris sur l'actualité vidéoludique, l'actualité culturelle, la géopolitique et l'histoire militaire, parfois en partenariat avec Historia Games, Mundus Bellicus et la Gazette du Wargamer.

Laisser un commentaire