Introduction et Sommaire (Dominions 4 : Dispute des Intégristes, épisode 00)

Nous voilà repartis pour une nouvelle partie jouant la carte de la diplomatie sur Mundus Bellicus. Elle se déroule ici et depuis plus de cinq mois, il était temps me direz-vous. Pour faire quelque chose de plus consistant pour l’introduction, je vais présenter les participants.

 

Pythium, l’Empire d’Emeraude


L’Empire de la tourbe

 

Les descendants d’Ermor ont pactisé avec les créatures des marécages. Cette nation d’hommes et de reptiles a une infanterie lourde puissante et des hydres. Ils sont menés par Alexandre, Directeur du Monde, l’Esprit Brûlant, le Seigneur des Portes, des Débuts et des Fins. (Guemsterk)

 

Eriu, les derniers des Tuatha


Les Immortels

 

Des milliers de millénaires plus tôt, la lutte entre les Tuatha, les Fir Bolgs et les hommes a fait rage. Le sang des immortels comme des mortels coulait à flot dans l’herbe toujours verte de la Terre de la Perpétuelle Jeunesse. Mais les forces déclinantes des immortels, et la montée en puissance d’un Pantokrator, avaient tôt fait de réduire à néant cette civilisation. Avant de disparaître, les enfants sacrés des Tuathas, les Sidhes, entrèrent dans des tumulus secrets, des lieux sacrés de haute volée où le flux du temps n’avait pas cours.

Ces dimensions parallèles n’avaient ni bord, ni limites, et nul ne sait comme Lordi Dinateur, Marteau de Gaia, Navire de Puissance et Dieu de la Féérie réussit à relier cette dimension à celle de la Planète des Grottes Rouillées, mais il le fit néanmoins. Découvrant une terre étrange, lointaine dans leurs souvenirs, les Sidhes se remirent à essaimer dans un petit bout de territoire où les humains appelés Milésiens leur vouaient un culte depuis plusieurs siècles. Cette terre s’appelait Eriu.

Ils furent accueillis comme des divinités en sortant de leurs tertres, et les tribus milésiennes finirent par s’unir. Les très lointains descendants des Fir Bolgs voyaient cela avec une joie sans faille. Ils pouvaient enfin se battre comme leurs illustres aïeuls.

Sous l’égide de Lordi Dinateur, le dieu des Milésiens, les Sidhes avaient une mission : reconstituer la terre de leurs ancêtres, la Terre de la Perpétuelle Jeunesse. Reconstruire une terre où le temps disparaît et n’impose pas sa marque servilement aux hommes. Une terre où Lordi Dinateur pouvait être le patriarche, mais rien de plus. Cette alliance de circonstance fut accepte par les deux parties.

Et Eriu fut véritablement formée.

Chroniqueur Sparke, qui est ravi de retourner parmi vous pour une nouvelle chute, pour une nouvelle querelle, pour une nouvelle dispute… » (nous !)

 

Ulm, les Forges


Death Metal

 

Les tribus envahies par Ermor se sont libérées de leurs chaînes pour découvrir l’indépendance. Le moteur qui les unit est l’acier, et leurs mines sont parmi les plus productives de ce monde, lorsque Marignon, sorti aussi d’Ermor, a pour moteur la foi. Leur infanterie dispose des meilleures armures de l’humanité, mais la magie est encore limitée à quelques individus. Ces humains robustes sont menés par Sanrir, le Maître de la Chasse, le Jardinier du Bonheur, le Maître des Pêcheurs et le Dieu du Printemps. (Kaza)

 

Marigon, Fougueuse Justice


De la foi pour tous

 

La théocratie de Marignon est dirigée par de puissants prêtres et de nombreux Inquisiteurs, et a été formée sur les ruines d’Ermor, tout comme Ulm. Les seigneurs féodaux obéissent à cette stricte hiérarchie dominée par la spiritualité là où les habitants d’Ulm vénèrent des forgerons. Le fanatisme de Marignon est proverbial, et les troupes se drapent fièrement dans les bannières resplendissantes de la théocratie, accompagnés par des Chasseurs de Sorcières. Ils sont dirigés par Esperenza, le Soigneur des Terres, le Rocher, le Dieu des Contreforts. (Joe Barem)

 

T’ien Ch’i, la Bureaucratie Impériale


Invocation et administration

 

L’administration de l’Empire s’est considérablement enrichie avec la naissance d’un personnel spécialisé monopolisant toutes les fonctions étatiques et dirigés par des eunuques. L’Empereur n’a pas de réel pouvoir mais est divinisé. L’infanterie est variée, la cavalerie puissante, et la magie de la Voie puise non seulement dans les forces des quatre éléments mais aussi dans la Sphère Céleste pour appeler des créatures divines. Ils sont commandés par Xiwangmu, la Demoiselle de la Barge du Paradis,  Celle qui a Pensé Après, la Demoiselle des Rivières et la Maîtresse des Objets Célestes. (Zabueco)

 

Agartha, le Culte des Golems


La neurasthénie des cavernes

 

La nation d’Agartha s’est effondrée dans la guerre avec les humains lorsque les sceaux divins se sont finalement rompus pour déverser des créatures horribles qui ont réduits à néant la civilisation des Etres Pâles, ces humanoïdes à un oeil. La majorité de la population d’Agartha est maintenant composée d’humains habitués à vivre dans les profondeurs, et qui vénèrent les anciens habitants des cavernes, ceux qui ont survécu. Les Oracles survivants mènent à nouveau la nation vers le grand jour en conservant scrupuleusement l’ancienne tradition divine. Les hommes d’Agartha sont accompagnés de Golems, de grands Etres Pâles et d’esclabves troglodytes. Ils sont menés par Tourmaline, Celui qui Scelle les Portes de la Mort, le Protecteur de la Montagne Sacrée, Celui qui est sur la Montagne et le Sauveur des Grêlés. (Sinydoc)

 

Bandar Log, la Terre des Singes


Des singes-hindous

 

Sans commandement divin, les singes se sont gouvernés eux-même en fonction de leur taille et de leur force, créant ainsi une société extrêmement hiérarchisée, menée par les plus grands des singes. Mais les Singes Blancs sont encore considérés comme sacrés, et partagent le pouvoir. Ils sont les élus de Bandar Log, et sont capables de monter les tigres sacrés. Tous les singes participent à leur façon à l’effort de guerre. Ils sont menés par Vishnu, le Pivot de l’Univers, le Prince de l’Etoile Polaire, le Prince de la Folie et le Dieu des Lumières Stellaires. (Mandor)

 

Shinuyama, la Terre des Bakemono


Des démons démoniaques ?

 

Yomi a périclité lorsque le portail menant aux Enfers fut renfermé par le précédent dieu. Les Oni furent de moins en moins nombreux et finirent par disparaître après des luttes intestines. Les Bakemono sortirent triomphants et dominent maintenant les esclaves et forgerons humains. Ils vénèrent Susanoo, l’Empereur de la Poussière, le Voyageur Lointain et le Maître des Vents. (Ozymandias)

 

Atlantis, les Rois des Profondeurs


Les créatures de l’eau

 

La nation aquatique des humanoïdes qu’on appelle Atlantis est habituée à se reformer après les cataclysmes. Les plus âgés sont les plus grands et les plus puissants de ces êtres. Leurs prêtres puissants accompagnent leurs troupes sur la terre ferme. Ils sont menés par Yog-Sothoth, Gardien des Tablettes de la Destinée, Maître de la Destinée, le Bateau Etincelant du Paradis, Celui qui Nourrit les Champs (Slobodan).

 

Avec toutes ces nations, la guerre va être intense ! Nous nous retrouvons sur la carte suivante :

 


La Planète des Grottes Rouillées, quel nom romantique.

 

La Dispute des Intégristes

 

Autres récits du Chroniqueur Sparke

 

Administrateur et rédacteur-en-chef omnipotent, j'écris sur l'actualité vidéoludique, l'actualité culturelle, la géopolitique et l'histoire militaire, parfois en partenariat avec Historia Games, Mundus Bellicus et la Gazette du Wargamer.

Laisser un commentaire