Construction (Dominions 4 : Dispute des Intégristes, épisode 04)

Tour 16 à 20

 

Je me rends compte avec effroi que je ne vous ai pas encore présenté mon autre troupe sacrée, que je peux désormais invoquer grâce à un niveau 5 de magie en Conjuration : le Cu Sidhe. Avec ma bénédiction, cette brave bête dispose de 30 points de vie et d’une protection de 12, en plus de faire assez mal avec ses crocs. Sept répondent à l’appel pour 10 gemmes en nature, et il me faut sécuriser mon apport en gemmes, ce qui apparaît très vite comme un problème majeur au vu de l’absence de gisements. Certaines de mes mages commencent à se balader dans la cambrousse pour trouver des sites magiques.

 


Brave bête de chasse.

 

Pendant ces tours décisifs où les frontières prennent leur tour définitif, je suis approché par Atlantis et le lointain Bandar Log, qui m’apprennent avec horreur qu’Agartha dispose grâce à son expansion démentielle d’une trentaine de provinces, là où je n’en dispose que de 15. Mais Bandar Log s’épuise les nerfs en affrontant T’ien Ch’i, et je me désintéresse de cette affaire pour le moment. Je profite des événements pour consolider mes territoires, notamment en capturant enfin la province du trône qui me faisait de l’oeil depuis bien trop longtemps.

 


Eriu en force.

 


Foutus mages.

 


Pertes handicapantes de Cu Sidhe. Ah et sinon on les a explosés.

 

Je capture ensuite le trône d’ascension, et me prépare à bouger contre T’ien Ch’i. Le Trône des Os accorde à mes troupes sacrées un bonus en Undying. Elles pourront avoir -3 points de vie. Or vous savez que mes troupes sacrées se régénèrent, ce qui signifie que c’est trois points de vie gratis pour tous ! Joie.

 


Pas vraiment adapté pour les adeptes de la Jeunesse Eternelle, mais pourquoi pas.

 

Arrivé vers ma frontière nord-est, je me rends compte qu’une guerre n’aurait aucun intérêt. Je divise dès lors ma force en deux. Une petite force va passer par le nord, discrètement, chez Marignon, pour prendre les deux provinces dont il a été convenu diplomatique, et le reste de mes forces part vers Shinuyama, à l’ouest. Ils attaquent T’ien Ch’i sans mot dire, et ils me gênent pas mal du côté de mon fort.

 


Guerre à l’ouest, pendant qu’Atlantis attaque Ti’en Ch’i à l’est comme vous le voyez.

 

Pendant ce temps, je construis des temples, j’étends mon armée, et je prépare mon arme secrète…

 

La Dispute des Intégristes

 

Autres récits du Chroniqueur Sparke

Administrateur et rédacteur-en-chef omnipotent, j'écris sur l'actualité vidéoludique, l'actualité culturelle, la géopolitique et l'histoire militaire, parfois en partenariat avec Historia Games, Mundus Bellicus et la Gazette du Wargamer.

Laisser un commentaire