La fin d’un monde (Duel Dédoublé, épisode 08, fin)

Tour 36 à 42

 

Rappelez-vous, dans l’épisode précédent, tout allait mal. Eh bien rassurez-vous, rien n’a changé !

 


Caelum, presque sans armée, est entouré.

 


Voilà ce qu’il reste de ma glorieuse armée. Trois pécores et des éléphants.

 


N’empêche qu’on s’occupe de ça.

 

Cette armée, la dernière, est affamée, poursuivie, pas payée. On a des désertions tous les mois. Ils sont pas fous, ils essaient de se ranger tant qu’il est encore temps !

 


Ne me poursuivez pas !

 


Ah…Bon…

 

Ma dernière province était tombée, ma dernière armée était battue. La seule chose qu’il restait, c’était quelques espions dispersés. Arcoscéphale avait vécue ! Mon allié se soumettait peu après. Et ainsi fut fini le Duel Dédoublé !

 


4e en province.

 


4e en fort.

 


4e en argent.

 


4e en gemmes.

 


3e en recherche.

 


2e en dominion.

 


Et 4e en armée.

 

Conclusion

 

Le débriefing a été fait ici. J’aurais dû être plus offensif de chaque côté, notamment au nord contre Bogarus. J’aurais dû être plus à l’aise dans la recherche, les gemmes et les objets magiques. Nous aurions dû prendre un bless moins puissant pour avoir plus de points dans les autres catégories, ou pour avoir tout simplement un dieu éveillé de combat. Nous étions mal disposés géographiquement, mais il eût fallu que nous nous réunissions rapidement.

 

Quoi qu’il en soit, c’était une petite partie sympathique, et je vous remercie, lecteurs anonymes et bien peu nombreux, incapables de lâcher un commentaire (je vous taquine), d’avoir lu cette aventure. On se retrouve si j’en ai le  courage dans un prochain CRP !

 

Liste des épisodes du Duel Dédoublé :

 

Autres récits du Chroniqueur Sparke :

Administrateur et rédacteur-en-chef omnipotent, j'écris sur l'actualité vidéoludique, l'actualité culturelle, la géopolitique et l'histoire militaire, parfois en partenariat avec Historia Games, Mundus Bellicus et la Gazette du Wargamer.

One Comment
  1. Reply Karnack 29 février 2016 at 15 h 49 min

    Ce fut un plaisir de te massacrer 😉 à la prochaine sur le champs de bataille ! (c siny)

Laisser un commentaire