CRP Dominions 4 – Duel Dédoublé – Hadès arrive (6)

Tour 26 à 30

Attention à vous lecteurs, vous voilà dans l’épisode clé, celui qui est capable de déterminer le futur. Vu que notre nation contient des prophétesses, nous sommes d’autant plus dans le ton.
La proximité de Bogarus devient troublante.
Voyant que Bogarus se trouvait aux portes de mes territoires, j’ai préparé mes troupes pour la curée.
En ligne soldats !
Il pouvait aller tacler ma forteresse ou le territoire au nord. C’est du moins ce que je pensais. Mais je n’avais pas prévu son prochain mouvement. Attention, stratégie.

Il s’est cassé !
Pas de Bogarus, pas d’Utgard. Tout va bien donc ? Non : regardez tout à l’est de la carte juste au-dessus. Voyez la forteresse d’Utgard, et voyez surtout l’armée de géants qui a franchi la passe ! Il rentre dans l’île de Caelum, ce qui peut rapidement devenir désastreux.
Et ça ne s’arrange pas. La drôle de guerre est terminée.

Mais ce n’est pas terminé. De mon côté, Bogarus sort enfin ses troupes pour l’attaque.

Coucou !

Je recule évidemment mes troupes pour chopper des renforts. En attendant, je prépare une force d’invasion amphibie. Pratique, mais un peu tard malheureusement.

L’écologie violente.
Un mort-vivant.
Avec un petit détachement de 20 soldats, j’envahis ma première province maritime, ô joie. Mais ce bonheur est de courte durée. En effet, Caelum a finalement attaqué Utgard avec tout ce qu’elle avait. Le résultat est là.
Tristesse.
Utgard fait maintenant le siège de la forteresse de Caelum.
Non seulement Caelum a perdu la presque totalité de ses forces d’assaut, mais en plus pour des pertes ennemies minimes. La moitié des géants de base perdus, mais seulement 1/5 des troupes sacrées employées. Elles sont notre vrai fléau. Mais il ne s’agit pas que de cela.
Utgard et Bogarus…
…arrivent sur moi.
Si la perspective de voir enfin Bogarus en action est alléchante, celle de revoir une troisième fois l’armée d’Utgard l’est beaucoup moins. Et ils arrivent cette fois pour une seule chose : la destruction d’Arcocéphale. Pourquoi pas.

Pas de province. (4e)
Quelques forts. (2e)
Pas d’argent. (4e)
Pas de gemmes. (4e)
Un peu de recherche. (3e)
Des croyances. (1er)
Et tout de même encore une armée en état de fonctionnement. (2e)
Comme vous le voyez, Hadès arrive, et il n’est pas content. Ayons tout de même une pensée pour Caelum et sa belle courbe descendante. Je ne pense pas que nous pourrons venger chacune de leurs pertes.

Administrateur et rédacteur-en-chef omnipotent, j'écris sur l'actualité vidéoludique, l'actualité culturelle, la géopolitique et l'histoire militaire, parfois en partenariat avec Historia Games, Mundus Bellicus et la Gazette du Wargamer.

Laisser un commentaire