Un pont pour les enfermer tous (Dwarf Fortress : Axeorder, épisode 06)

La folie créatrice – On apprend à tout âge – Des stocks de nourriture en béton

 

Angela, Hiver – Printemps 251

 

« J’ai rencontré autour d’un de mes innombrables plats préparés un certain Gundi. A 155 ans, il avait l’air de s’ennuyer ferme, alors je l’ai nommé manager, responsable des stocks et des relations commerciales. J’espère qu’il s’ennuie moins maintenant. Quant au jeune Pita, il est devenu désormais mécanicien et responsable de l’architecture. Quitte à prendre n’importe qui, autant prendre un jeune tout à fait vigoureux. Et alors même que je finissais un plat, j’ai entendu des conversations disant qu’un Sodel s’était enfermé dans un atelier pour construire quelque chose qui lui tenait très à cœur. J’ai déjà entendu parler de cet état extatique, qui peut se transformer en état meurtrier si la personne concernée ne trouve pas ce qui l’intéresse. On croise les doigts. »

 



La chasse continue !

 

« Les très nombreux trappeurs passant leur temps à déménager les innombrables meubles et pierres de la forteresse ont au moins été utiles pour former les chiens adultes à la chasse et au combat. Désormais, Thor, Than et Gladine chassent avec leur arbalète et un fidèle chien de chasse les cygnes et autres volatiles qu’ils abattent rapidement, avant que le chien n’en fasse de la charpie. Désormais, la boucherie est remplie d’odeurs étranges, et notre nouveau tanneur en profite pour exercer ses talents. Je suis contente de savoir que nous avons des portes. »

 


Axeorder en sort…grandi ?

 

« Apparemment, on m’a réveillé pour deux bonnes nouvelles. La première, c’est que Sodel, enfermé depuis plusieurs semaines, a réussi à construire un magnifique objet qui va faire la renommée de notre forteresse. Et ce bon vieux Sodel a choisi de construire…une vanne…en os de cygne… C’est Thor qui a dû être content. On renommera pour ces deux larrons la forteresse Cygneorder, à n’en pas douter. La seconde, et véritable bonne nouvelle, c’est que Pita a fini durant la nuit notre pont-levis, qu’il s’efforce de relier à un levier placé dans la salle commune. Enfin, dans un coin fermé par une porte à clé. Au cas où des Nains malavisés s’amuseraient à faire voler d’autres Nains. Attendons d’avoir des médecins. Quoi qu’il en soit, la défense de notre forteresse est désormais en partie assurée ! »

 


Défense primitive, mais défense quand même.

 

« Finalement, Gundi s’est comporté comme un travailleur hors-pair. Il a réussi à inventorier le contenu entier de la forteresse en devenir, ce qui me permet de remarquer qu’on risque de manquer de pantalons, et que surtout, nous nous retrouvons avec pas moins de 643 plats cuisinés par mes soins, de 483 unités d’alcool brassées par Rith, de 600 autres plantes ramassées par nos amis planteurs, et par les carcasses des cygnes et des saumons pêchés dans la rivière. C’est-à-dire qu’on a le temps de voir venir. Avec notre pont, nous pourrions nous permette de tenir très longtemps sans contact avec la surface…Mais j’aime bien le soleil quand même. »

 


D’aucuns diraient que la bière est plus importante. Certes.

 

Entrées du journal d’Axeorder :

Administrateur et rédacteur-en-chef omnipotent, j'écris sur l'actualité vidéoludique, l'actualité culturelle, la géopolitique et l'histoire militaire, parfois en partenariat avec Historia Games, Mundus Bellicus et la Gazette du Wargamer.

Laisser un commentaire