Fourbus et Glacés (Dwarf Fortress : Axeorder, épisode 02)

Les travaux commencent – L’importance de la nourriture et de la boisson quand on exploite ses compagnons – La chasse au cygne est lancée

 

Angela, hiver – printemps 250.

 


Notre wagon, nos chevaux (H), nos chiens (d), nos dindons (t) et…de la neige partout.

 

« Dans notre wagon, nous avions froid, très froid. L’hiver est rude dans ce bas-monde ! Hier, alors que je comptais mes engelures, Thor s’est mis à grommeler dans sa longue barbe quelque chose d’incompréhensible en étendant son bras : nous étions arrivés. Devant nous, une large vallée gelée, un fleuve pris par les glaces, et des parois argileuses. Six Nains au milieu de nulle part, et en plein blizzard, se sont mis à me considérer avec la plus grande attention. Heureusement, mes plans étaient prêts. Désormais, Loda cherche des plantes à demi accroupie dans la neige, Rolf et Eglane frappent à coup de pioche l’argile en consolidant les couloirs avec ce qu’ils trouvent, et Mindos coupe du bois pendant que Thor cherche désespérément une proie, et que Rith et moi nous restons occupés avec les dindons et les chevaux sous deux larges couvertures… »

 


Notre hall d’entrée. Et voyez comme la neige fond !

 

« Rude journée. J’ai dû expliquer et réexpliquer à chaque nain, et particulièrement à nos deux mineurs, ce que je comptais faire. C’est pourtant pas bien compliqué : on creuse un large hall d’entrée dans le sous-sol argileux pour mettre en place trois ailes. On ouvre l’aile nord sur un escalier menant à l’étage +1 où le sol imperméable est favorable à l’élevage de champignons ; on continue avec l’aile est, qui doit descendre jusqu’en -3 pour trouver un sous-sol pierreux susceptible d’être poli pour faire de cette forteresse une des plus belles (parce qu’un Nain n’est à l’aise qu’entre quatre pierres) ; et on finit par l’aile ouest descendant jusqu’en -1. Le bois coupé par Mindos et les objets ne vont pas s’entreposer tout seul ! A la cinquième tentative, ils ont eu l’air de comprendre. Je crois que le froid, le fait de manger par terre sur la neige, et de dormir en se calant la tête avec des cailloux épuisent un peu mes compagnons. Je reste sous ma couverture. »

 


L’étage +1 de l’aile nord, notre coin à nourriture.

 

« Le repos est fini. Désormais, je me bousille officiellement le dos à force de planter des champignons. Rith s’est enfin mis à travailler, et commence à brasser de la bière à tour de bras pour nous maintenir chaud et actif, et Loda a désormais la chance infinie de grelotter de froid dans l’eau en attrapant des poissons à main nues. Juste parce que je lui ai subtilement glissé qu’une personne qui s’occupe du plantage de champignons suffisait… Mais celui qui n’en peut vraiment plus, c’est Thor. Il surveille, dans le froid, et depuis plusieurs semaines déjà, notre wagon et nos animaux domestiques. Maintenant que Rith et moi-même sommes officiellement actifs, il se retrouve au milieu des caquètements, des hennissements et des jappements. Aujourd’hui, il a à peine entraperçu un cygne qu’il a tout laissé tomber en hurlant, a empoigné son arbalète, et est parti. Espérons qu’il ramène un peu de viande pour remplacer le quotidien. (Et qu’il ne devienne pas fou). »

 


Thor se défoule un peu.

 

« Nous ne chômons pas en cette fin de printemps. Tout le monde est désormais officiellement épuisé et au bout du rouleau, moi y compris. On peut aisément penser que sans lits et avec du travail à ne plus savoir qu’en faire, entre le creusage, l’entreposage des matériaux et de la nourriture, on puisse se sentir obligé d’avoir au moins de la bonne nourriture et de la bonne bière pour se consoler. Mais ce ne fut pas l’opinion majoritaire des Nains après avoir goûté la cuisine de Loda. Tous les regards se sont alors tournés vers moi, mais ne savent-ils pas que planter des champignons et, je le rappelle, diriger une foutue forteresse sont des activités à plein temps ? Ils ont de la chance, je reste calme, les réserves de nourriture ne tiendraient pas sinon. Alors j’élabore de nouvelles recettes en mélangeant plusieurs ingrédients pour fabriquer des biscuits qui se conservent. Je suis assez fière de moi, même si le mélange champignon, œuf et saumon grillé n’est pas forcément du goût de tout le monde. »

 


L’étage -1, l’aile ouest, et les escaliers de l’aile est.

 


L’étage -2, l’aile est.

 

Entrées du journal d’Axeorder :

Administrateur et rédacteur-en-chef omnipotent, j'écris sur l'actualité vidéoludique, l'actualité culturelle, la géopolitique et l'histoire militaire, parfois en partenariat avec Historia Games, Mundus Bellicus et la Gazette du Wargamer.

Laisser un commentaire