Les choses sérieuses commencent (Dominions 4 : Duel au Sommet, épisode 03)

Tour 1

 

Le bla bla habituel



Mes sites spéciaux. Nature, démons et mort. Joie.


L’ouest de la carte est sous mon contrôle désormais !

 

Après avoir « unifié » les différentes tribus sous leur commandement, les démons-ogres-singes-on ne sait pas trop ont prédit l’arrivé d’un messie. Ils l’ont nommé… Sparkus. En vrai, dans leur langue, c’est super cool. Je traduis juste. Mais les démons sont pour l’instant occupés à rôtir des Atavis. Et on en arrive ainsi aux premières actions de la partie. En effet, j’ai de suite nommé mes premiers commandants : Eric est le courageux (et noble) Bandar qui va mener les pitoyables singes sous son commandement vers leur destinée, c’est-à-dire la mort. Parce que des Atavis et des Markatas, bon. Jeannot va plutôt se charger, en tant qu’espion, d’aller voir ce qu’il se passe du côté de mon adversaire.

 

Les meilleures troupes du monde connu

 

Au niveau de la carte, j’ai dit tout ce qu’il y avait à dire. Je commence à l’ouest, mon adversaire à l’est. Un pont sépare les deux parties du continent. Au niveau des trônes, il en faut 4 sur 5. Ca tombe très bien, il y en a 2 près de ma capitale. Deux que mon adversaire va avoir du mal à aller chercher. D’ailleurs mon adversaire… Je vous le présente en une ligne.

 

Ordre et froid semble résumer la pensée stalinienne de ces géants. Ils vont me donner du fil à retordre. Et nous, qu’est-ce que le générateur de noms nous a accordé ?

 

 

Je pense tout résumer à la formulation « King of The World », et surtout à The Creator of Wine. Quand même. Ce n’est pas rien, de nombreuses personnes devraient citer Sparkus. Il est vrai que mes ogres préfèrent le sang frais, mais ils peuvent très bien le couper avec du vin (ou alors c’est du vin coupé avec du sang, je ne sais plus). Quoi qu’il en soit, c’est surtout un indice pour dire que j’ai un haut niveau en magie de nature. Si je reviens à l’analyse de la carte, je vois qu’au nord-ouest, j’ai un territoire à fermes, ce qui est toujours sympathique pour une nation qui a besoin d’esclaves du sang. J’ai deux options à vrai dire. Consolider mon territoire autour de ma capitale, ou aller le plus loin possible vers le pont. Au vu de mes revenus, je vais tout de même consolider mon territoire. Je recrute quelques troupes sacrées pour le moment.

 


Mage et démons

 

Ah, et je vais vous expliquer pourquoi cette partie ne se jouera pas sous l’eau.

 


Voilà.

 

Il n’y a AUCUN trône dans l’eau. Voilà un problème de réglé.

 


Le territoire de mon ennemi

 

Comme vous le voyez, il n’y a rien. Non. Ce n’est pas ce que je veux dire. En fait c’est ici que mon terrible ennemi commence. Deux trônes à côté, et un trône à l’ouest proche du pont. C’est ici que nous festoierons sur de la bonne viandasse (si on arrive à les cuire ces saligauds froids, ça va limer nos canines). Mais il faudra le faire plus tard. Car pour l’instant on consolide. J’espère que mon ennemi fait la même chose. Ou je n’espère pas puisque ce sera plus difficile de le déloger de son bastion. Quoi qu’il en soit, mon tour 1 s’achève alors.

 

Liste des épisodes du Duel au Sommet :

 

Autres récits du Chroniqueur Sparke :

Administrateur et rédacteur-en-chef omnipotent, j'écris sur l'actualité vidéoludique, l'actualité culturelle, la géopolitique et l'histoire militaire, parfois en partenariat avec Historia Games, Mundus Bellicus et la Gazette du Wargamer.

Laisser un commentaire